French social democrat chooses career in Rightist government over principles


This video is about the 2006 big demonstrations in France which succeeded in bringing down the Rightist government plans to make it easier for bosses to fire young workers.

By Pierre Mabut and Antoine Lerougetel in France:

France: Socialist Party feminist joins Sarkozy’s cabinet

5 July 2007

Right-wing French president Nicolas Sarkozy has recruited prominent Socialist Party members and women from an immigrant background into his government in order to provide a veneer of “humanitarian interventionism” for its drive towards militarism abroad and pro-business policies at home.

The most prominent defection from the Socialist Party is the Minister for Foreign Affairs Bernard Kouchner [see also here], best known as the founder of Médecins Sans Frontières (Doctors Without Borders). However, the biggest shock, especially for immigrant workers and youth, came with the defection of the country’s best-known feminist activist, Fadela Amara. She has accepted the post of Secretary of State for Town Policy.

Amara, aged 43 and from a working class Algerian family, was an elected Socialist Party town councillor in Clermont-Ferrand. She is known as the founder of the Ni Putes Ni Soumises (Neither Prostitutes, Nor Submissive) association, launched in 2003 on a wave of popular revulsion over the death by torching of Sohane Benziane, a young immigrant girl, at the hands of a would-be boyfriend.

Amara’s agreement to work under the Minister for Housing and Town Planning, Christine Boutin, a notorious anti-abortionist, has left many of those who looked up to her as a defender of the rights of working class women angry and bewildered. Boutin was nominated as a Pontifical Consultant for the Family by Pope Jean Paul II.

Amara’s acceptance of a position in Sarkozy’s government drew criticism from Mohamed Mechmache, president of the AC Le Feu association of voluntary social workers, who said, “We don’t rely on this sort of person supported by one or another of the political apparatuses…We are not fools.” He accused Ni Putes Ni Soumises (NPNS) of “stigmatising and caricaturing certain categories of the population”, a reference to young men on the housing projects.

Mimouna Hadjam, the spokesman for the Africa 93 voluntary association, said that Amara’s decision was “connected to a choice of career more than political conviction… How could Fadela sanction the actions of this government which is destined to be particularly repressive on immigration and especially family regroupment?”

Ms Boutin, the new boss of Ms Amara, is also notorious for homophobia. Video of gay pride demonstration in Paris here.

Strauss-Kahn and the IMF: here.

Sarkozy’s anti strike plans: here.

3 thoughts on “French social democrat chooses career in Rightist government over principles

  1. Bernard Kouchner – un médecin comme va-t-en guerre
    Un «général de la légion étrangère» américain

    Mondialisation.ca, Le 18 octobre 2007

    Qui est Bernard Kouchner, actuellement ministre français des Affaires étrangères, qui ne veut pas être un «va-t-en guerre», qui pardonne aux Etats-Unis la guerre en Irak, mais qui se montre de plus en plus comme le bras prolongé de l’administration américaine?

    Bernard Kouchner est né en 1939 à ­Avignon d’un père juif et d’une mère protestante. Il a fait des études de médecine et a travaillé quelques années comme gastroentérologue.

    Kouchner commença sa carrière politique en adhérant au parti communiste dont il fut exclu en 1966. En 1968 il travailla comme médecin dans l’organisation Secours médical français (SMF) au Biafra. En 1971, il fonda avec d’autres médecins l’organisation Médecins sans Frontières qu’il quitta lors d’une dispute avec le directeur. En 1980 il fonda l’organisation Médecins du Monde (MDM). Son credo d’alors était déjà: «Le droit d’ingérence humanitaire passe avant tout. Le cas échéant même avant la souveraineté nationale.» Ce qu’il entendait en effet était une «intervention humanitaire» contraire au droit international, disons une guerre d’agression impliquant de nombreuses victimes et le mensonge de vouloir défendre les droits de l’homme.

    Le «New York Times» écrit concernant B. Kouchner, âgé de 67 ans: «Il a obtenu sa réputation […], en faisant […] anéantir des accords, offenser les ennemis […].»

    Aussitôt après la guerre au Kosovo, une guerre contraire au droit international, ­Kouchner était en fonction d’administrateur de l’ONU de 1999 à 2001 au Kosovo. Là, il régnait sans aucune séparation des pouvoirs, tenant en main le pouvoir exécutif, législatif et juridique.

    En été 1992 déjà pendant la guerre en ­Bosnie, Kouchner avait distribué à l’aide de son organisation Médecins du monde un montage-photos horrible d’un camp serbe en ­Bosnie montrant en arrière-plan des fils de fer barbelés. Kouchner avait installé par montage un mirador d’Auschwitz. Il accusait les ­Serbes dans le texte d’une manière suggestive en disant qu’ils faisaient des «exécutions de masse» comme le national-socialisme l’avait fait d’alors. Douze années plus tard, ­Kouchner a reconnu qu’il n’y avait jamais eu d’exécutions systématiques dans les camps serbes. Le mensonge des médias passait à l’époque par la presse mondiale et créait la justification de soutenir les bombardements. Pourtant, l’élucidation de la vérité des années plus tard se déroulait en silence.

    Pourtant l’ancien secrétaire général des Nations Unies, Boutros Boutros-Ghali qui, sous pression des Etats-Unis n’obtenait plus de prolongation de son mandat, dit que ­Kouchner est un «unguided missile» (un projectile privé de dirigeant). La devise poli­tique propre à Kouchner est explicite: «Pour changer la loi, il faut parfois briser la loi.» Un malfaiteur comme ministre des Affaires étrangères!

    Donc, il n’est pas étonnant qu’il soit un brillant avocat du concept de «l’intervention humanitaire». Depuis la guerre en ­Yougoslavie au plus tard, il est connu que ce qui est déclaré «intervention humanitaire» est juste un prétexte, un mensonge servant de justification pour ces guerres d’agression criminelles.

    En 2003, Kouchner justifiait déjà la guerre d’agression, contraire au droit international, contre l’Irak. Après des centaines de milliers de morts, face à un pays toujours occupé et détruit complètement, dans lequel tout droit est bafoué par les forces d’occupation, Kouchner osait dire publiquement, à l’occasion de sa première visite officielle à Washington, qu’il pardonnait aux Américains la guerre en Irak.

    Il n’est pas surprenant que Kouchner s’exprime pour un «Continuons ainsi!» en ce qui concerne la participation française de la guerre en Afghanistan.

    Kouchner, étant médecin, a dû prêter serment autrefois. Un aspect de ce sermon d’Hippocrate consiste à ne jamais nuire à quelqu’un et à protéger et sauvegarder la vie humaine. Kouchner fait exactement le contraire. Il doit renoncer au titre de médecin et être considéré comme un «général de la légion étrangère» américain.

    Like

  2. BHL, Fourest, Charlie-Hebdo : les dessous “néocons” d’une “gauche” made in USA

    OBSERVATOIRE DU NEOCONSERVATISME

    MICHEL COLLON : On me demande souvent : pourquoi ne débattez-vous pas avec des gens qui vous sont opposés comme Bernard-Henri Lévy , Bernard Kouchner ou Caroline Fourest ? La réponse est simple : ce sont eux qui refusent. BHL et Kouchner se rétractent quand une télé leur propose un débat contradictoire avec moi. Fourest m’a attaqué sur France 5, mais n’ose pas se confronter pour permettre aux spectateurs de vérifier ses dires.
    En lisant le passionnant dossier ci-dessous, on comprend mieux que ces gens se fichent de chercher la vérité. Ils sont en mission commandée. Par qui ? A vous de voir…

    Lire l’article

    http://www.michelcollon.info/De-BHL-a-Charlie-Hebdo-la.html?lang=fr

    Like

  3. Pingback: French president Sarkozy’s speech on Africa gets much criticism | Dear Kitty. Some blog

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.